7 conseils d’expert pour choisir le bon réseau social pour son activité


6 mn de lecture

Temps de lecture : 6 minutes

La meilleure chose à faire pour stagner sur Internet est de s’adresser aux mauvaises personnes. Vous pouvez disposer d’un excellent message, mais s’il n’est pas transmis au bon public, c’est l’échec assuré.

Transmettre le bon message c’est votre travail de communication, générer du trafic c’est votre capacité à faire venir les bonnes personnes vers votre site Web. L’idée est simple : extirper du trafic des plateformes où se trouvent vos clients potentiels et les amener à découvrir votre offre.

La plupart des professionnels qui échouent avec les réseaux sociaux essaient de trouver des clients là où il ne faut pas. Vous n’allez pas essayer de partager vos plus belles astuces de garagiste sur Pinterest par exemple ? Là où se trouve à 80% un public de femmes intéressées par le voyage, la mode ou la beauté.

Quoi de pire que passer des heures à élaborer une publication et se voir attribuer deux médiocres j’aime ? Si cela a été votre cas ou que vous souhaitez améliorer vos résultats sur les réseaux sociaux, la suite de cet article vous sera très utile.

1 La nature de votre activité

Si vous vous adressez à des particuliers (B2C), Facebook et Instagram peuvent parfaitement convenir pour gagner en visibilité, construire une liste de prospects et fidéliser la clientèle. À l’inverse, si vos clients sont des professionnels (B2B), LinkedIn est à favoriser. Vous entrez dans le vif du sujet sans avoir besoin de passer par tout un stratagème. Néanmoins, rien n’est figé et tout dépend de la stratégie d’entreprise adoptée. Il vous est tout à fait possible de vous adresser à des professionnels sur Facebook et Instagram avec une approche méthodique.

2 Les données démographiques des clients

Quelles informations clés avez-vous concernant vos clients ? Sont-ils généralement âgés de 30 à 40 ans ? S’agit-il de femmes plus que d’hommes ? Savez-vous quel métier ils exercent ? Ou, à quelle tranche de revenu ils appartiennent ?

Connaître ce type d’information va s’avérer être un énorme gain de temps pour sélectionner la plateforme idéale. Ne vous hasardez surtout pas à essayer tout et rien juste pour être présent sur les réseaux sociaux, vous risquez de passer à côté des personnes intéressées par ce que vous faîtes. Allez plutôt là où se trouve le client. Si le client se trouve être un professionnel âgé de plus de 30 ans qui exercent dans le secteur des nouvelles technologies, vous savez qu’il faut consacrer une grande partie de votre temps sur LinkedIn plutôt que sur Facebook.

Si vous êtes dans le secteur de la mode ou de la beauté et vous souhaitez toucher un public composé de femmes âgées de 18 à 40 ans, Instagram est fait pour vous. C’est simplement une question de cohérence.

Facebook
79% des jeunes de 18 à 29 ans se trouvent sur Facebook. Et 46% des personnes âgées de plus 65 ans aussi.

YouTube
Le plus grand nombre d’utilisateurs sur YouTube se situe dans la tranche d’âge de 18 à 29 ans. Et ce sont plus des hommes que des femmes.

Instagram
Instagram a tendance à attirer plus de femmes que d’hommes. Le public de ce réseau est âgé de 18 à 49 ans.

Pinterest
Une chose à noter concernant Pinterest c’est que son audience est bien plus féminine (42%) que masculine (15%).

Twitter
Twitter compte autant d’hommes que de femmes. La tendance reste néanmoins jeune. C’est un public âgé de 18 à 49.

Linkedin
Plus de 50% des personnes titulaires d’un diplôme universitaire utilisent LinkedIn. C’est également sur cette plateforme que vous trouverez les ménages aux revenus les plus élevés.

3 Les objectifs commerciaux

Pour une petite entreprise qui a besoin de gagner rapidement en visibilité, le plus important est de créer une stratégie de contenu solide puis, se concentrer sur un seul réseau. Le choix de la plateforme sur laquelle se positionner en priorité dépend des objectifs sociaux. S’il s’agit d’établir une légitimité, on va parler d’influence ou d’autorité sociale (social influencing). S’il est question d’améliorer le processus de vente on va utiliser les réseaux sociaux pour générer des prospects ou fidéliser la clientèle existante (social selling). Si l’ojectif est de créer du lien (social networking) ou faire de la veille (social listening).

4La zone d’excellence

La plateforme que vous allez choisir est-elle pensée pour le contenu que vous pouvez créer facilement ? Instagram et Pinterest égal contenu visuel à forte valeur ajoutée et YouTube, vidéo pédagogique ou passe-temps.
Si vous avez une aisance à la rédaction, ces plateformes ne seront pas à prioriser, vous passerez beaucoup plus de temps à produire qu’une personne à l’aise avec les images et les vidéos. Concentrez-vous alors sur Facebook, Twitter : ce qui nous amène au point suivant.

5La spécificité de chaque réseau

Facebook
Facebook compte plus de 1,3 milliard de membres. Cependant, sur quoi faut-il se référer concernant cette plateforme ? La manière dont les gens l’utilisent.

A ces débuts, Facebook servait à établir des relations, garder le contact avec ses amis, etc. Aujourd’hui, Facebook est avant une plateforme qui suggère aux annonceurs de faire de la publicité.
D’un point de vue business, Facebook peut s’avérer être une excellente plateforme pour fidéliser sa clientèle et entretenir la relation, mais son gros inconvénient à l’heure actuelle est qu’il ne permet plus de faire grossir une communauté.

Sur Facebook, toucher un nouveau public et créer sa clientèle pour une jeune entreprise s’avère être le parcours du combattant. La raison est simple : depuis 2018 la portée des publications est limitée, même au sein de son propre réseau. Si une information est publiée à un groupe de 100 personnes, il y aura à peine 2 personnes qui la verront. Pour que ce même message soit beaucoup plus visible, il faut que d’autres interagissent pour augmenter la portée. Ou, faire de la publicité.

Si vous lancez une toute nouvelle entreprise, je vous déconseille fortement d’utiliser Facebook pour faire connaître votre activité, mis à part si vous exploitez l’option de la publicité.

Instagram
Instagram est actuellement la plateforme la plus dynamique du marché. On peut démarrer et obtenir ses premiers résultats très rapidement. Qu’il s’agisse de faire connaître son activité ou développer une communauté les objectifs s’atteignent très vite.

Tout comme Pinterest, Instagram a été pensé d’abord pour le partage de photos. La plupart des conversations sur Instagram tournent autour des images et récemment de la vidéo. Cependant, Instagram a ses limites. On ne peut pas insérer des liens dans les posts. Ce qui s’avère être un assez gros obstacle si on publie du contenu dans le but d’augmenter les visites sur son site Web. Il existe néanmoins une alternative pour cette option : la publicité (ou les stories quand on a plus de 10.000 abonnés).

Instagram reste une référence pour un public de plus en jeune. Cette plateforme peut faire votre bonheur si vous savez animez des conversations basées sur de beaux visuels. Presque tous les domaines d’activité sont concernés : beauté, mode, cuisine, voyage, etc.

Pinterest
Pinterest est réputé pour ses tableaux et ses épingles ou plus simplement pour le contenu qu’on peut enregistrer et exploiter à tout moment. Certaines de ces épingles sont des recettes de cuisine, des idées de tenu vestimentaire, des belles photos de touristiques, etc.

Pinterest est une plateforme dont le contenu est visuel et on y trouve en grande partie un public féminin. Si vous souhaitez faire connaître votre entreprise ou la développer sur ce réseau, il vous faudra avoir (ou développer) une forte sensibilité à l’art graphique.

YoutubePlus qu’une plateforme d’hébergement de vidéos à 1 milliard d’utilisateurs, YouTube est devenu depuis quelques années un moteur de recherche extrêmement puissant. On y trouve essentiellement des vidéos de divertissement, des tutoriels ou des méthodes.

Puisque la plupart du temps les utilisateurs cherchent à avoir des résultats concrets, savoir comment faire telle ou telle chose ou simplement se divertir, si votre activité peut se prêter au jeu, YouTube est la plateforme à choisir pour offrir du contenu que l’on peut consommer dans les 5-10 minutes.

Twitter
Twitter est une excellente plateforme pour faire de la veille concurrentiel. On peut savoir très facilement ce qui se dit d’une célébrité, d’une marque ou d’une entreprise grâce aux conversations qui s’organisent autour des hashtag.

Pourquoi devriez-vous utiliser Twitter pour votre activité ? Pour tout d’abord être au fait des sujets d’actualité : Twitter est très souvent utilisé par les médias, les journalistes, les influenceurs de toutes les sphères d’activité. Ensuite si vous optez pour une stratégie orientée média, Twitter est la place où vous devez vous trouver afin de vous faire voir.

LinkedIn
LinkedIn a la particularité d’être la plateforme la plus utilisée par les personnes de 30 à 49 ans et dans un cadre très précis : rechercher un emploi, recruter et réseauter. Par conséquent, LinkedIn est totalement propice aux rencontres 100% dédiées au business. Que ce soit pour prospecter, bâtir un réseau ou recruter cette plateforme se prête parfaitement au jeu.

6 La portée des publications

La plupart du temps, pour réussir sur les réseaux sociaux, il faut avoir un grand nombre d’abonnés ou de contacts. La raison ? Tous les réseaux ne sont pas égaux face à la portée organique des publications. Facebook a par exemple modifié son algorithme début 2018 pour mettre en avant les publications des individus (amis et famille). La conséquence de ce changement est qu’il est beaucoup plus difficile pour une entreprise de se déployer sans avoir à payer.
Un autre point à considérer est que les vidéos YouTube, les messages de Twitter, les articles de LinkedIn et les épingles Pinterest sont indexés par Google. Cela signifie que tout le monde peut découvrir un contenu qui a été publié via ces plateformes grâce à une simple recherche sur Google. Cependant, les posts de LinkedIn, de Facebook et d’Instagram ne sont pas indexées par Google.

La seule façon d’amener un nouveau public à découvrir votre contenu est de demander à d’autres de le partager.
Si votre publication a une faible portée, Facebook et Instagram le fera disparaître dans les 24 heures. Là où LinkedIn et YouTube fonctionnent différemment.
LinkedIn peut faire remonter d’anciennes publications si elles sont pertinentes. Cela signifie que si votre contenu est engageant, il y a de fortes chances qu’il puisse s’afficher dans les flux d’actualités durant un bon moment. YouTube fonctionne comme Google, si vous répondez aux critères de recherche, vous gagnez en visibiklité.

7La concurrence

Sur quels réseaux ont choisi de se positionner vos concurrents directs (les structures de la même échelle sociale) ?

Quel genre de contenu publient-ils et à quelle fréquence ?

Combien d’utilisateurs interagissent en moyenne aux publications ? Est-ce en cohérence avec la taille de la communauté ?

Une fois que vous aurez répondu à ces questions, vous saurez quelle plateforme choisir pour faire aussi bien, voire mieux que vos concurrents.

Marius-sig

Auteur : Marius Melagne