Analyse de votre stratégie digitale

    Quoi poster sur les réseaux sociaux pour attirer plus de clients ?


    5 mn de lecture

    Temps de lecture : 5 minutes

    Vous avez probablement entendu dire que publier fréquemment permet d’attirer plus de clients. Mais la question de savoir quoi publier sur les réseaux sociaux.  sur les Le contenu textuel est l’un des outils les plus puissants qui expliquent la valeur du produit aux consommateurs, augmentent l’engagement et résolvent de nombreux autres défis de marketing d’entreprise.

    Maintenant, vous pouvez souvent entendre que les gens ne lisent pas assez et qu’ils sont plus intéressés par les informations présentées sous forme de photos et de vidéos. Sans aucun doute, le contenu visuel est très descriptif et populaire parmi les utilisateurs. Cependant, presque toutes les informations visuelles sont accompagnées de légendes, de hashtags et de descriptions, c’est-à-dire de textes dans différents formats. Cela nous permet de conclure que le contenu textuel reste le plus pratique et compréhensible à la fois pour les lecteurs et les algorithmes de recherche.

    Les réseaux sociaux offrent aux entreprises une excellente occasion de communiquer directement avec leur public cible.

    Quels types d’informations doivent être inclus dans un plan de contenu pour non seulement engager les utilisateurs, mais aussi maintenir leur intérêt, inspirer confiance et transformer les clients potentiels en clients réels ? Dans notre article, nous parlerons des types de contenu textuel.

    Contenu informatif : apporte des avantages et renforce la confiance

    Des publications intéressantes, utiles et uniques sur les réseaux sociaux servent à promouvoir les produits et services de l’entreprise pas pire, et parfois même mieux, que la publicité directe. Une condition importante est leur affichage régulier afin que les lecteurs s’habituent à les voir dans leur fil d’actualité et à les reconnaître parmi les textes des entreprises concurrentes.

    Le contenu informatif ne se vend pas directement, mais il sert à attirer et à « réchauffer » le public cible : il donne une idée de l’entreprise et de ses services, présente des produits nouveaux ou complexes, explique l’opportunité de leur achat et tient les abonnés au courant. l’actualité de l’entreprise.

    Sur la base de ces objectifs, le contenu informatif est divisé selon les types suivants :

    • Contenu de l’actualité
      Il s’agit des actualités générales de l’entreprise ou de l’industrie, des communiqués de presse, des présentations de nouveaux produits, des notations, de la vision stratégique, des événements à venir, des postes vacants, etc.
    • Contenu professionnel
      Il comprend des entretiens avec des professionnels, des opinions de leaders du marché et d’experts, des documents d’analyse, des cas réussis, des publications expliquant les termes difficiles dans un langage compréhensible pour les acheteurs.
    • Contenu des images
      Cette catégorie comprend des informations sur l’entreprise: histoire d’origine, mission et objectifs, qualification du personnel, succès et réalisations dans son domaine d’activité, et montrant les diplômes, certificats et récompenses. Il comprend également des messages avec des réponses aux objections et des commentaires négatifs, ainsi que des cas intéressants de la pratique.
    • Contenu utile
      Il comprend des avis sur les produits et services, des listes des meilleurs produits, un résumé des caractéristiques des produits, des collections thématiques, des listes de contrôle, des messages de questions-réponses et des conseils utiles.
    • Contenu pédagogique
      Il comprend des instructions étape par étape, des classes de maître, des secrets et des trucs et astuces sur la façon d’utiliser les produits et services.

    La publication professionnelle sur les réseaux sociaux entraîne inévitablement une augmentation de la notoriété de la marque. L’affichage informatif régulier de l’entreprise renforce la confiance des consommateurs, stimule leur intérêt pour les produits promus et transforme les acheteurs potentiels en acheteurs réels à l’avenir. .

    Vendre du contenu : incite les lecteurs à passer une commande

    Les postes de vente identifient les tâches ou les problèmes du public cible et proposent des solutions à l’aide de certains produits et services. L’objectif de la vente de contenu est d’encourager les utilisateurs à effectuer des actions de conversion après l’avoir lu.

    Pour réaliser des actions ciblées, les auteurs d’articles de vente utilisent des techniques particulières. Par exemple, l’une des formules classiques pour écrire des textes de vente est AIDA. Cela fonctionne très bien à la fois dans le segment B2B (business-to-business) et B2C (business-to-consumer).

    AIDA signifie Attention, Intérêt, Désir et Action. Autrement dit, lors de la rédaction d’un texte selon cette formule, l’auteur attire d’abord l’attention des utilisateurs, puis suscite leur intérêt, après quoi les lecteurs doivent avoir le désir d’obtenir un produit ou un service, et pour ce faire, ils effectuent une action : acheter ou passer une commande.

    En plus de l’AIDA, les rédacteurs ont de nombreuses autres formules basées sur des composants tels que la confiance, la motivation, le délai, la description des problèmes du client et les moyens de les résoudre.

    La vente de contenu ne se limite pas aux textes contenant des offres de produits spécifiques. Cette catégorie comprend également :

    • des publications présentant les produits les plus populaires ou les produits phares de la saison ;
    • des informations sur les promotions, remises et autres offres limitées dans le temps ;
    • avis de clients réels, satisfaits de la qualité des produits et services, ainsi que d’autres confirmations sociales de la popularité et de la pertinence de vos produits.

    Quelle que soit la manière dont les articles de vente sont rédigés, ils doivent toujours se terminer par un appel à l’action. Il est important que le lecteur comprenne clairement ce qu’il doit faire après avoir lu le texte.

    Le but ultime d’un poste de vente ou d’une chaîne de postes de vente est d’inciter l’utilisateur à acheter votre produit ou à commander votre service. Mais les actions de conversion peuvent également consister à s’abonner à une newsletter, à rejoindre un groupe, à demander un rappel, à déplacer une audience vers un catalogue de produits ou à effectuer une autre action.

    Contenu de divertissement : engage et apporte des émotions positives

    La plupart des utilisateurs rejoignent les plateformes sociales principalement pour les loisirs. Ils veulent lire quelque chose de positif et d’amusant, qui peut les remonter le moral et leur donner envie de partager le message avec leurs amis. C’est ce que vous devez garder à l’esprit lorsque vous créez des publications de divertissement.

    Ce type de contenu ne sert pas à vendre directement, il fonctionne de manière différente. Les messages vraiment intéressants deviennent « viraux », c’est-à-dire qu’ils se propagent rapidement grâce aux reposts et popularisent vos groupes sur les réseaux sociaux. Le contenu de divertissement peut inclure des publications « ambiantes », des faits intéressants, des « mauvais » conseils, des mèmes, des légendes amusantes et des commentaires sur des images et des vidéos liées à vos produits et services.

    Une autre fonction importante du contenu de divertissement est l’engagement du public. Pour ce faire, divers concours, cadeaux, sondages, tests, marathons ou flash mobs sont utilisés. La participation à de tels événements stimule les abonnés. Ils republient, aiment et commentent activement vos messages, augmentant ainsi la portée.

    Progressivement, une communauté, un groupe de personnes ayant des intérêts similaires, peut se créer autour de l’entreprise. Souvent, les membres de ces communautés agissent en tant que défenseurs de la marque en donnant des commentaires positifs et en diffusant des informations sur l’entreprise et ses offres à leurs connaissances.

    Ainsi, publier du contenu de divertissement augmente la fidélité à la marque, la rend reconnaissable et augmente le nombre de clients potentiels.

    Ratio de contenu des réseaux sociaux

    L’expérience de nombreux professionnels du SMM montre que le ratio optimal de contenu sur les réseaux sociaux est le suivant :

    • contenu informatif – 50 % ;
    • vendre du contenu – 30 % ;
    • contenu de divertissement – ​​20 %.

    Parfois, la division du contenu en différents types est plutôt conventionnelle. Par exemple, certains messages informatifs peuvent amener le lecteur à acheter, tout comme les textes de vente peuvent être informatifs, et le contenu de divertissement peut contenir des données utiles au public. Cependant, il est encore nécessaire de distinguer ces types de contenus, car ils sont utilisés pour résoudre différents problèmes et sont nécessaires pour inciter les utilisateurs à effectuer certaines actions.