10 astuces pour saupoudrer votre marketing de preuve sociale


5 mn de lecture

TOP 10
Temps de lecture : 5 minutes

Lorsque vous ne savez pas quelle décision prendre, par incertitude vous choisissez la preuve sociale. Cela signifie que vous vous fiez à l’avis des 90 personnes qui ont décidé d’agir avant vous.

Plus y aura de personnes pour donner du crédit à une idée, un concept ou autre chose, plus il y aura de gens qui vont l’accepter, y croire et y adhérer automatiquement. C’est tout le principe de la preuve sociale.

Pour une entreprise, la preuve sociale est comparable à un vendeur silencieux. Il fait acte de présence sans chercher à convaincre le client.

Si Amazon, Sephora, La Redoute et bien d’autres enseignes utilisent la preuve sociale c’est parce que cela permet de booster les ventes (de 15 à 30%). Et vous pouvez en faire de même.

Vous trouverez dans cet article, 30 astuces pour tirer profit du principe de la preuve sociale.

1. Le passage à l’action

La principale idée derrière le concept de la preuve sociale est que les gens ont tendance à suivre les décisions des autres lorsqu’ils ne savent pas quelle action entreprendre.

Si vous montrez ce que les clients convaincus achètent, ceux qui sont sceptiques voudront acheter aussi.

Si vous affichez les statistiques en temps réel du nombre de personnes qui consultent une page clé, la curiosité en amènera d’autres à la consulter aussi.

TrustPulse est un outil qui favorise la preuve sociale. Vous pouvez l’intégrer via un plugin si vous utilisez WordPress TrustPulse WP. Cela vous permettra d’afficher les achats de clients, les inscriptions à la newsletter, etc.

2. Les témoignages de clients

Vous savez probablement que 90% des consommateurs recherchent des avis et font confiance aux recommandations sur Internet. C’est la raison pour laquelle le témoignage de client est la forme de preuve sociale la plus répandue. Presque toutes les enseignes affichent des témoignages de clients sur une page stratégique de leur site Web.

Pourquoi les témoignages fonctionnent-ils aussi bien ?

Parce que ce format de preuve sociale joue sur la similarité de l’audience. Les personnes qui se ressemblent ont tendance à suivre le même comportement. On peut aisément parler d’effet d’imitation.

Si vous observez le témoignage d’une personne du même sexe, du même âge et/ou également du même statut social que vous, vanter les mérites d’un produit, vous la jugerez beaucoup plus apte à vous conseiller de vous que l’inverse. C’est pourquoi les meilleurs témoignages affichent le nom de la personne, sa photo et une courte description orientée résultats.

3. La contribution des experts

Une personne reconnue comme experte (une autorité) dans son domaine est un symbole de preuve sociale. Lorsqu’une personne reçoit des instructions d’un expert, il est très rare qu’elle s’y oppose, voire la remette en question. Pourquoi ? Parce que la plupart du temps l’autorité est associée à l’obéissance.

Si vous n’êtes pas expert, mais que vous souhaitez paraître comme, il suffit d’en côtoyer. L’une des techniques les plus répandues concernant la preuve sociale via l’autorité est l’interview. C’est d’ailleurs ce qui a propulsé la carrière d’Oprah Winfrey. Elle a invité des experts à contribuer à son émission et le monde entier lui a finalement attribué l’autorité de l’expert.

Si vous exploitez ce format de preuve sociale pour partager vos messages, votre public se tournera vers vous comme étant une source de savoir, même si vous agissez comme intermédiaire.

4. Les études de cas

De nature beaucoup plus formelle, les études de cas également appelées preuve sociale longue durée, les études de cas permettent de mettre en évidence la réussite des clients. Facebook indique la satisfaction de ses clients via des success story avec son site Facebook for Business.

L’idée est que les clients puissent se projeter, assimiler la réussite des autres clients à la leur.

5. Les parutions dans les médias

Si Vanity Fair en parle, c’est que c’est probablement vrai…  C’est un raccourci que la plupart des gens font. Pourquoi ? Parce qu’ils ont tendance à donner du crédit à ce que disent les médias.

Si vous avez eu la chance d’apparaître dans un magazine connu ou une quelconque émission, saisissez l’opportunité. Prenez cet extrait et affichez-le sur votre site Web (à la page d’accueil) afin d’établir la preuve sociale.

Certaines entreprises trouvent le moyen de faire encore plus simple :  en intégrant les logos des médias dans lesquels elles sont apparues.

6. Les marques prestigieuses

Sur la toile, on peut lire un peu partout : « Ils nous ont fait confiance ». Avec, en dessous une galerie de logos. C’est un format de preuve sociale simple et efficace. Cela consiste à utiliser le nom des marques prestigieuses de certains clients pour prouver la qualité des prestations.

En montrant aux nouveaux clients les marques avec lesquelles vous avez collaboré, vous leur faites savoir que eux aussi peuvent vous faire confiance.

7. La certification

Si vous disposez de qualifications propres à votre métier ou si vos services s’intègrent à des applications tierces, vous pouvez en faire un atout.

Vous gagnerez en crédibilité si vous faites savoir à vos clients que vous êtes un partenaire officiel. Comment ? En affichant fièrement sur votre site Web les logos de vos fournisseurs ou des outils que vous utilisez. Surtout, s’ils sont connus du grand public.

L’un des principes clés de la preuve sociale est de profiter de la notoriété d’autrui pour susciter une association automatique, de sorte que si le client vous accorde une faible confiance, il saura en donner bien plus aux entreprises avec une plus grande envergure que la vôtre.

8. Les chiffres clés

Les chiffres ont une force. Ils permettent de rationaliser une démarche. L’un des formats de preuve sociale le plus exploité avec l’avènement des réseaux sociaux sont les indicateurs de croissance.

Le décompte des partages, des membres d’une communauté, d’inscrits à une newsletter sont autant de données qui apportent de la crédibilité à votre marque.

Si vous disposez de statistiques ou d’autres données pertinentes comme le nombre d’articles vendus, exploitez-les afin d’obtenir une réponse automatique de la part des nouveaux clients. Si 150.000 exemplaires d’un livre ont été vendus, cela retire invraisemblablement le doute de faire un mauvais choix.

9. Les avis

Nous disions en introduction que lorsqu’une personne ne sait pas quelle décision prendre face une offre, par incertitude elle choisit la preuve sociale l’avis des qui ont décidé d’agir avant vous.

Les avis et les notes sont un format de preuve sociale particulièrement répandue sur les sites e-commerce. Vous avez probablement eu à consulter les évaluations faites par d’autres clients sur Amazon ? Alors quelle a été votre réaction par la suite face produit ? Vous êtes-vous fiez à l’avis des 90 personnes qui ont décidé d’agir avant vous.

Le simple fait de montrer aux clients quels produits sont vos « meilleures ventes » permet d’augmenter les conversions sur ces produits particuliers.

Un prospect qui envisage d’acheter peut être sur la clôture, mais quand il verra qu’il s’agit d’un best-seller, il sera beaucoup plus susceptible de prendre la décision d’acheter. C’est pourquoi Amazon appelle quels produits sont ses meilleurs vendeurs avec une bannière accrocheuse «Best Seller».

10. Les recommandations d’influenceurs

L’un des principaux avantages à être un influenceur est le crédit qu’apporte le capital confiance. C’est pourquoi la plupart des influenceurs se servent de leur image pour faire du placement de produit. La raison est que les recommandations d’un influenceur peuvent s’avérer être une véritable preuve sociale.

Si un influenceur recommande un de vos produits à son audience, il sera automatiquement jugé comme fiable. La renommée comme tout autre élément peut être associé à une marque ou un produit afin de déclencher une réponse instantanée qu’est la confiance.

Marius-sig

Auteur : Marius Melagne