Focus sur la présentation du logo


4 mn de lecture

Temps de lecture : 4 minutes

“Je sais ce que je veux comme logo! Le nom de mon entreprise couleur chocolat, avec le double R et la fourchette comme la première lettre (R) et le slogan en rouge en dessous. Avec une main qui tient un plateau avec une serviette et deux R dos à dos.”

Vous savez ce que vous voulez et tant mieux. Mais, un logo ne peut exprimer n’importe quoi, n’importe comment ! Ma question. Que souhaitez-vous qu’on retienne de votre logo? “Ah! C’est l’entreprise avec le logo avec une main qui tient un plateau et une serviette de table et deux R dos à dos. Couleur chocolat … Et rouge aussi …” C’est peut être beaucoup pour un seul logo, vous ne trouvez pas ?

Cette anecdote nous a invité à nous attarder sur quelques points pour distinguer le logo comme représentation d’une organisation. Mais avant cela, un aparté à propos des noms d’entreprises.

A/ La légende de votre entreprise

Suscitez l’intérêt par un nom original

Le nom commercial est la composante principale de toute structure, il est clair qu’il doit être en cohérence avec le secteur d’activité, mais il doit aussi marquer par sa personnalité. Une personnalité forte a tendance à être (re)connu, à l’inverse un manque de personnalité se confond dans la masse. Nous dirons qu’avoir une « forte personnalité », c’est avoir une « forte identité ». Pour l’entreprise, une identité forgée est une base solide pour communiquer. Suscitez donc l’intérêt par un nom ; sexy ; vendeur ; original ; qui se veut de bien représenter la société et/ou son fondateur.

Le nom se doit d’être simple pour être efficace. Evitez surtout les noms à rallonge, les sigles type année 60, les terminaisons avec chiffres et statut sociaux… Ils ont fait leur temps… L’exercice consiste à obtenir quelque chose de facile à retenir parce qu’il faut considérer le fait suivant : qu’une entreprise communique ou non, elle transmet une image. Il est donc préférable de la maîtriser et d’en assurer la cohérence.

Racontez l’histoire dont on se souviendra

Nous autres, Français avons un peu de mal avec les “ storytelling , à l’instar des Américains qui sont très à l’aise pour cultiver la légende de leur business. Le model narratif a vocation à amplifier les phénomènes qui fonctionnent ! Cette méthode a fait ses preuves chez les anglo-saxons mais ne s’est pas suffisemment ancré dans la logique française. Pourtant, une belle annecdote reste le meilleur moyen de véhiculer votre enthousiasme et partager votre passion. Développer votre notoriété, et vendre vos produits sans que vous n’ayez à argumenter. L’art est de raconter… Votre histoire ! Vous gagnerez en capital sympathie si elle correspond au vécu de votre public, car l’image n’est pas formelle, elle est constituée de l’ensemble des représentations, des opinions que se font les individus à partir des valeurs de l’entreprise associé à son marché.

Mettez en avant l’histoire de votre entreprise, et ce d’autant plus que vos concurrents ne le feront pas à votre place…

B/ Le logo, dans une stratégie d’identité visuelle

Le logo moderne se veut simple

Le logo évolue. Plus simple il est, plus il a des chances de rester gravé dans les esprits. Les figurines autrefois représentées avec une parfaite exactitude sont désormais stylisées, notamment pour faciliter la reconnaissance mais aussi par adéquation temporelle. Les logos des grandes marques – ceux qui fonctionnent – sont ceux que l’on mémorise le plus facilement. Observerons qu’ils ont tous en commun une chose: la simplicité!

Le logo représente…

Son premier rôle est d’assurer la reconnaissance de l’organisation vis à vis des différents publics, c’est pourquoi avant son élaboration il est nécessaire de comprendre et d’intégrer ce à quoi l’entreprise a vocation. Le ou les fondateurs seront à l’image de cette vision. Le logo transpose ainsi les idées et les valeurs de l’organisation. Il est à ce titre considéré comme l’élément identitaire le plus représentatif et de la communication d’une organisation. Cette représentation se fait effective sur l’ensemble des supports de communication : cartes de visite, affiches publicitaires, voiture de fonction, emballage de produit, site web, etc.

Le logo symbolise

Un personnage ayant pour objectif unique de remplir une mission ; celle de l’entreprise et de la mener à bien. À bien y penser ce personnage est reconnaissable à ses accomplissements. Le logo est donc plus qu’une image, il raconte l’histoire d’une relation contractuelle entre l’organisation, ses clients et ses partenaires. Il joue donc comme une signature qui symbolise à la fois un signe d’identification et un signe d’engagement.

Le logo rassemble

Il permet de réunir plusieurs catégories de destinataires. En effet, on ne communique pas seul, on communique avec les autres. Le logo signale l’appartenance à un groupe, rassemble autour d’un engagement, d’un rêve; témoigne de la fierté à porter les valeurs que l’on partage avec l’entreprise.

Le logo rassure

On peut considérer le logo comme garant de votre professionnalisme. Il démontre l’intérêt que vous portez à l’image de marque. Par ce biais, le logo rassure et souligne en quoi votre image diffère de celles de vos concurrents.

Le logo vend…

… Un savoir-faire, des valeurs, une histoire. Intégré dans la strategie d’identité, le logo facilite la notoriété d’une organisation. Le logo incarne le vendeur silencieux, il entend attirer l’attention du destinataire sur son aspect esthétique, puis, transmettre de l’information sur le produit ou l’organisation. Le logo vise ainsi à susciter de l’émotion. Sur un marché à forte concurrence, l’honneur est à celui qui s’impose par des traits d’identification marquants, c’est-à-dire capables de modifier de façon significative les comportements de consommateurs.

C/ Décryptage

Marquer son territoire, s’imposer sur un secteur d’activité

Considérons les logos de trois mastodontes, des entreprises concurrentes dans le domaine sportif: Nike, Adidas et Puma. Ces trois marques sont représentées par des logos qui diffèrent sur le choix des couleurs et des symboles graphiques qui renvoient à des distinctions idéologiques liées à la conception du sport[ vision, valeurs, etc.], mais renvoient toutes au même univers: le sport. On peut clairement le noter par l’expression de dynamisme. Nike, présente son swoosh formé par une diagonale pour communiquer l’ascension, la montée, la victoire. Adidas, présente trois bandes diagonales rayées pour communiquer la vitesse, l’élévation, la progression. Puma, présente un félin qui bondit au dessus d’un obstacle pour communiquer le challenge, la compétition, l’aventure. Caractérisons respectivement ces trois logo sur leur trait idéologique, empreints à délimiter fortement leur territoire. Nike : actuel, sport de haut niveau, jeune, dynamique, urbain. Adidas : rétro, urbain, hip hop. Puma : Tiers Monde, compétition, équipe, challenge. Comme les animaux sauvages, les entreprises ont une pratique commune : marquer leur présence.

http://www.amazon.fr/Le-Logo-Benoit-Heilbrunn/dp/2130504264

http://www.amazon.fr/Le-logo-Beno%C3%AEt-Heilbrunn/dp/2130555772/ref=dp_ob_image_bk/275-4119507-3358266

« Une tâche n’est pas motivante en soi, c’est la réalisation qui apporte une gratification, explique Stephane Roger, coach et créateur du blog Trouver sa place »

Benoît Heilbrunn dans son livre.

Conclusion

Concevoir un logo c’est se poser la question du « quoi représenter » et « comment le représenter ». Vous l’avez compris, la stratégie d’identité visuelle mérite une expertise, celle-ci expliquera l’approche à adopter pour se doter de forts signes afin d’être (re)connu par le plus grand nombre, se distinguer de la concurrence, être appécié de son public… Sachez attirer et rassurer avec votre identité!

Marius-sig

Auteur : Marius Melagne