Appliquer le concept du produit minimum viable (MVP)


3 mn de lecture

Temps de lecture : 3 minutes

Le MVP est né en 1999 d’une frustration. Un jeune homme s’est rendu dans un centre commercial pour l’achat d’une paire de chaussures. Ne l’ayant pas trouvé, il décide de lancer un site de vente de chaussures en ligne. Il a conçu un site Web des plus basiques. Aucune étude de marché approfondie et coûteuse n’a été réalisée. Tout ce qu’il a fait est de récupérer les photos d’une boutique de chaussures et de les placer sur son site. À chaque commande, il se rendait en boutique pour acheter la dite paire puis l’expédier.

Au départ, le jeune homme ne faisait aucun bénéfice. Il perdait même de l’argent avec les expéditions. Son but était de tester une idée de business. Et cela a bien fonctionné puisque les clients étaient prêts à acheter des chaussures en ligne. C’est ainsi que Nick Swinmurn a développé la fameuse société de vente en ligne Zappos, plus tard rachetée par Amazon pour 1,2 milliard de dollars.

L’approche business de Nick Swinmurn est désormais connue sous le nom de MVP.

1. Qu’est-ce qu’un MVP (Minimum Viable Product)?

Un MVP (Minimum viable product) est la version de base d’un produit ou d’un service. Cette version comprend les fonctionnalités minimales, mais indispensables.

Un MVP est très souvent créé dans le but d’attirer les premiers clients. Une fois le MVP lancé, ce sont les retours d’expérience qui vont permettre à ce que les premières erreurs soient corrigées – en vue de proposer une nouvelle version aux nouveaux clients.

L’approche MVP permet une entrée relativement rapide d’un nouvel acteur sur le marché. Vous testez en live votre idée avec de réels clients.

2. Objectif d’un MVP

Eric Ries l’auteur du Lean Startup définit le MVP de la manière suivante:

Le produit minimum viable est une version test dont l’objectif principal est de collecter le maximum de données clients avec un effort moindre.

Créer un MVP consiste à lancer un produit (ou un service) plus ou moins rapidement, avec un budget moindre. Comme l’a mentionné Eric Ries, cette technique de lancement de collecter des informations clés.

Construire un MVP implique de trouver le bon équilibre entre ce que votre entreprise est capable de proposer aux clients et ce dont les clients ont réellement besoin. Le but du MVP est de faire un maximum de tests permettant d’être validé par le marché en minimisant les coûts.

3. Comment lancer un MVP ?

Avant de consacrer des mois d’efforts au développement d’un produit, la première étape consiste à déterminer si le produit vaut la peine d’être créé ou non, s’il répond véritablement à un besoin. Pour hiérarchiser les fonctionnalités du MVP, posez-vous des questions sur le besoin réel du client. Faites une liste et pensez chaque besoin comme une fonctionnalité. Hierarchisez ensuite ces besoins en fonction de leur priorité.

Une fois toutes les fonctionnalités organisées, vous passer à création d’un prototype façon MVP.

Après le lancement de votre MVP, passez à la phase de validation et collecte de données. Grâce aux retours d’expérience, vous pourrez déterminer l’acceptabilité et la compétitivité de votre produit sur le marché.

Ne commettez pas l’erreur de solliciter vos amis s’ils ne font pas partie de votre cœur  de cible. Vous aurez certes des retours, mais ils ne seront pas en phase avec le marché visé.

Ce sont les vrais clients  qui pourront vous dire quoi améliorer. D’ailleurs dès que vous recevez des retours constructifs, lancez-vous dans la phase d’amélioration de votre produit. Testez, mesurez qualité et fiabilité, testez à nouveau, ainsi de suite jusqu’à ce que le produit soit finalisé.

Daniel Burka, partenaire de conception de Google Ventures :

Le prototype idéal doit être de qualité Boucle d’or. Si la qualité est trop faible, les gens ne croiront pas que le prototype est un vrai produit. Si la qualité est trop élevée, vous travaillerez toute la nuit et vous ne finirez pas. Vous avez besoin de la qualité Boucle d’or. Ni trop haut, ni trop bas, mais juste comme il faut.

4. Trois entreprises ayant démarré en mode MVP

Facebook

Lorsque Facebook a été lancé, c’était dans le but de connecter des étudiants via un système de messagerie. Facebook, à ses débuts, disposait uniquement des fonctionnalités MVP (nécessaires pour atteindre l’objectif de connexion entre les membres).

Amazon

À l’origine, Amazon a été conçu pour vendre des livres en ligne. La fonctionnalité principale du site pensé en mode MVP était d’afficher des titres de livres et des auteurs.

Groupon

Groupon a vu le jour avec l’éditeur de site WordPress, où des fichiers PDF étaient envoyés aux abonnés en guise de newsletter. C’est ainsi que les tests MVP se sont avérés exactes.

Marius-sig

Auteur : Marius Melagne