7 étapes pour générer du trafic en illimité


6 mn de lecture

Temps de lecture : 6 minutes

Avez-vous déjà créé du contenu qui apporte des clients en continu ?

Je parle de générer du trafic via un article, un contenu audio ou une vidéo qui mois après apporte plus des clics. Des clics qui eux se transforment en demandes de devis, en rendez-vous commerciaux ou encore mieux en vente.

Si ce n’est pas le cas ou si vous souhaitez simplement savoir comment générer du trafic sur son site, cet article est fait pour vous.

Un principe clé pour générer du trafic

J’ai constaté au gré des expériences que la grande majorité des entrepreneurs que j’ai eu la chance d’accompagner se positionnent uniquement comme des producteurs.

Ils conçoivent énormément : des produits, des offres, des sites, du contenu, etc. Ils passent la majeure partie de leur temps à concevoir. C’est est une bonne chose en soi, mais encore une fois l’expérience m’a enseigné que les producteurs négligent la promotion. Or, c’est dans l’art de promouvoir et vendre que se cache les véritables opportunités business.

En mon sens, le secret pour développer sa clientèle est de dédier 80% de son temps à de la promotion. J’insiste sur ce chiffre car mon raisonnement est inspiré de la loi de Pareto : les 80/20.

Selon Wilfried Pareto, économiste et sociologue, la majorité des résultats (80%) sont dûs à une minorité d’actions (20%).

Pour revenir au fait, le travail de Pareto a démontré que 80% des richesses d’un pays sont produites par 20% de la population. D’où, l’appellation la loi des 80/20 (ou 20/80). Ce principe est généralement lié au contexte économique, mais il peut aisément s’appliquer à de nombreux autres domaines comme le marketing.

Dans le contexte du marketing, le principe de M. Pareto nous amènerait au 20% d’actions commerciales qui généraient 80% de trafic ou comment augmenter votre notoriété ou vos ventes sans produire davantage.

1 Produire du contenu engageant afin de générer du trafic de qualité

Vous pouvez très rapidement être perçu comme une autorité (une personne dont les conseils et l’expertise comptent dans votre domaine) si vous identifiez les difficultés auxquels sont confrontés vos clients et que vous leur apportez des méthodes à appliquer.

L’idée consiste à répondre à ces cinq questions :

  • 1. Quelles sont les challenges auxquels sont confrontés mes clients ?
  • 2. Les connaissances dont je dispose peuvent-elles résoudre ces problèmes ?
  • 3. Quelles erreurs fréquentes (ou problèmes récurrents) ai-je pu noter chez la plupart des personnes qui me sollicitent ? (Ou quelles sont les actions menées en générales qui n’aboutissent à aucun résultat ?).
  • 4. Quelle satisfaction (ou résultat) mes clients recherchent-ils en sollicitant une personne comme moi ?
  • 5. Pourquoi est-il si important pour mes clients d’atteindre le but évoqué précédemment ?

Si vous exploitez correctement cette première étape, vous trouverez en ces réponses de précieux indices pour concevoir du contenu de qualité : les clés pour entamer une relation de confiance avec vos clients.

2 Offrir plus de contenu pour obtenir plus de trafic

Organisez vos idées. Partez du principe que votre contenu est un livre avec différents chapitres.

Dans mon approche, une idée correspond à un message publicitaire, qui lui correspond à une section avec des sous-thèmes. Chaque sous-thème aura son contenu.Donc, traitre d’un sujet très spécifique.

L’astuce ici est que chaque sujet peut être utilisé comme un article de blog, une vidéo, un podcast, un webinaire et mieux encore.

Si nous prenons par exemple notre cas en tant qu’agence digitale, nous sommes en mesure de parler des difficultés que rencontrent nos clients sur les réseaux sociaux (un chapitre). Nous ne pouvons donc pas aborder ce thème sans passer en revue les plateformes suivantes : Facebook, Instagram, Youtube, Linkedin (qui sont les sous-thèmes du chapitre). Sachant que pour chaque plateforme il y a énormément à dire. Surtout sur les trucs et astuces pour développer son activité (éléments de contenu).

Supposons à présent que vous partiez d’une liste de sept idées, posez-vous à nouveau les cinq questions de l’étape 1, vous aurez peut-être comme résultat 14 ou 21 solutions à présenter. Ce qui est excellent, car il vous faut en moyenne un peu plus de 15 éléments de contenu pour alimenter votre site Web une à deux fois par mois durant une année entière.

Ce qu’il y a de formidable avec l’approche des sous-thèmes, c’est qu’il est possible de créer jusqu’à cinq éléments de réponses par messages publicitaires.

Lorsque vous aurez finalisé la phase de brainstorming, suivez ces nouvelles étapes :

  • 1. Comptabiliser le nombre de contenu potentiel que vous avez à disposition. Divisez le total par 12. Vous aurez le nombre de publication mensuel.
  • 2. Planifier. Si vous utilisez WordPress pour gérer votre site, il est possible de définir différentes dates pour vos publications. Installez un plugin comme Editorial Calendar et vous aurez une vue d’ensemble.

3 Recycler le contenu

Dans un contenu quel qu’il soit (article de blog, vidéo, podcast), il y a plusieurs paragraphes, différentes idées ou solutions, une intro et une conclusion. Tous ces éléments sont des publications potentiels pour promouvoir votre travail sur différentes plateformes.

Si vous vous faîtes à l’idée qu’un contenu recyclé peut correspondre à une variation de titre, une brève synthèse, une citation, des statistiques et bien plus, vous pouvez le recycler (votre contenu) de sorte à obtenir plusieurs extraits prêts à être partagé.

4 Avant publication

Si vous êtes dans l’air du temps, vous êtes comme la plupart des entrepreneurs qui cherchent à pérenniser leur entreprise par une logique de gestion automatique. Il s’agit d’utiliser les outils qui vont permettront en partie de multiplier vos résultats sans avoir à répéter les tâches ingrates.

Si vous vous référez encore une fois à l’objectif qui consiste à dédier 20% de votre temps à des actions qui provoqueraient 80% de résultats, vous vous attacherez à préparer votre contenu pour les 12 prochains mois avant de le publier. Pourquoi est-ce si important ? La réponse se trouve dans l’étape suivante. Mais avant…

Astuce :

Vérifiez bien que dans tous vos contenus, vous avez commencé par expliquer pourquoi ce que vous dites est si important.  Vous devez connecter à votre public dès qu’il découvre votre publication.

Commencez chaque article de blog, audio ou vidéo par une phrase qui explique pourquoi votre audience devrait se soucier du sujet que vous abordez. Si votre public sent dès le départ que le thème que vous abordez est important, il accrochera et voudra en savoir plus.

À la fin de chaque contenu, demandez à votre public d’agir. Il peut s’agir de commenter l’article, de prendre rendez-vous, de télécharger un élément  en échange d’une adresse e-mail, etc.

Inclure une sorte d’appel à l’action, vous permet de maximiser votre travail de publication.

5 Suivre l’évolution de votre trafic

Si vous voulez davantage d’une chose, il faut commencer par la mesurer — Charles Coonradt

J’aime particulièrement cette citation. Elle peut s’avérer être une astuce essentielle dans le marketing. Pourtant, beaucoup de gens l’ignorent ou la négligent.

Suivre vos publications est ce qui va vous permettre de performer : d’avoir encore et toujours plus de résultats. Pour ce faire, vous devez savoir exactement quel  contenu convertit le plus et génère le plus de vente.

Comment faire me direz-vous ? Simple ! Avec les paramètres UTM de Google.

En quelques mots, les paramètres UTM sont des variables présentes à la fin d’une URL. Elles servent à analyser avec précision les campagnes commerciales.

Donc avant de publier, il est judicieux de créer des liens avec des paramètres UTM afin de suivre la portée de chaque publications.

6 Promouvoir à 80%

Lorsque l’on publie du contenu sur le Web, force est de constater qu’au bout d’un certain temps, la portée diminue. Le message diffusé devient de moins en moins visible. Donc comment remédier à ce problème ?

Faire du 80/20 !

Passer 20% de votre temps à mettre en place votre contenu et 80% à la promouvoir. C’est la même règle à adopter pour une activité commerciale, un lancement de produit ou un site Web.

Pour vous situer rapidement, il suffit de faire un peu de calcul.

Disons que vous avez réalisé votre site Web en 3 mois, la règle 80% de promotion voudrait que vous passiez 4 fois plus de temps à le promouvoir, c’est-à-dire 12 mois pour bénéficier de votre quart d’heure de célébrité. C’est mathématique !

Que vous soyez bloggeur, designer ou juriste, la méthode des 80% de promotion fonctionne pour tous. Vous avez publié un article, partagez-le plusieurs fois.

Avec les réseaux sociaux, vous pouvez répartir votre promotion sur une semaine, un mois, un trimestre ou même voire une année, selon votre calendrier.

En sommes, 80% de promotion pour un contenu publié veut dire respecter la règle qui consiste à transmettre le même message en Janvier, puis en Avril, puis en Juillet, puis en Novembre et ainsi de suite. Tout le temps et de différentes manières.

MeetEdgar est un outil qui permet de faire ce travail de promotion automatique. Vous diffusez votre contenu une fois et il s’occupe de le distribuer de manière continue selon vos exigences. C’est sur cette idée que repose la promotion à 80%.

7 Analyser

La toute dernière étape est logique. Si vous analysez de temps en temps votre travail, vous saurez à quel moment votre contenu ne produit plus aucun résultat afin de le recycler (le mettre à jour). Cf : étape 3.

Marius-sig

Auteur : Marius Melagne