Comment le COVID-19 accélère la digitalisation des entreprises


4 mn de lecture

Temps de lecture : 4 minutes

Le rapport Deloitte commandé par Facebook en 2017 indique que seulement 11% des TPE/PME françaises (de moins de 50 collaborateurs) sont digitalisées. Soit deux fois moins que les PME européennes. La raison ? Pour de nombreux dirigeants de PME, la digitalisation de l’entreprise est trop complexe à mettre en place et à gérer.

Selon le même rapport, sept consommateurs sur dix affirment acheter des produits (ou des services) en ligne tandis que une PME sur huit dispose d’un système de vente en ligne.

La plupart des entreprises françaises de taille moyenne n’offrent aucune solution de vente en ligne à leurs clients (ou n’intègrent pas d’outils digitaux dans leurs processus de production). 90% d’entre elles n’utilisent même pas de CRM (outil de gestion de la relation client).

En 2015, deux PME françaises sur trois bénéficiaient d’un site internet, contre trois sur quatre en moyenne dans l’UE. Les entreprises françaises sont en retard sur la digitalisation par rapport à leurs voisins européens. Ce retard est particulièrement visible en terme de présence sur Internet et sur les réseaux sociaux, de vente en ligne, d’utilisation d’outils visant à améliorer la productivité.

Avec l’arrivée du coronavirus (COVID-19), les écoles, les entreprises et d’autres organisations se sont vues digitalisées en un rien de temps.

Les structures capables de bien utiliser la technologie pourront s’adapter à la suite de cette crise, voire repenser leur modèle économique en intégrant les outils digitaux à disposition. A l’inverse, celles qui n’ont pas fait de la digitalisation une priorité auront des difficultés à se relever.

Si vous faîtes partie de la deuxième catégorie, cet article vous aidera à prendre connaissance des quatre fondamentaux de la transformation digitale afin de vous adapter rapidement.

1 Environnement de travail et digitalisation

Selon une étude menée par l’Ifop en 2018, la France comptait 25 % de télétravailleurs. A l’issue du confinement, les chiffres ont explosés. Un seul bémol… plus de 45% des français ne travaillaient plus.

Dorénavant, les entreprises qui s’opposaient à l’idée de faire travailler leurs collaborateurs à distance sont contraintes de penser à une réorganisation du travail.

Bien que le télétravail soit apprécié par de nombreux employés, certaines entreprises ne disposent ni de la structure ni de l’infrastructure technologique pour ce type de fonctionnement.

Avec le COVID-19, de nombreuses TPE/PME réalisent à quel point il est avantageux de digitaliser l’environnement de travail.

Un espace de travail digitalisé permet de construire une entreprise beaucoup plus flexible. Ce sont des gains sur les coûts et sur le temps.

Avoir des documents numérisés et stockés sur le cloud aide au travail collaboratif (partage de fichiers). C’est moins d’espace utilisé au bureau, moins de dossiers à ranger, moins de papiers, etc. L’impression, le tri et le classement peuvent vite devenir des activités chronophages à la différence de quelques clics de souris.

Avec toutes vos données commerciales disponibles en temps réel sur un appareil, votre équipe peut y accéder de pratiquement partout. La digitalisation des entreprises commence par la réception et le traitement des e-mails et continue avec le stockage des fichiers. Si vous ne l’avez pas encore fait, passez à la numérisation de vos documents physiques. Pour ce faire, vous n’avez pas à passer des heures à insérer vos documents dans un scanner. Il existe de nombreuses entreprises dont c’est la spécialité. Rendez-vous sur Google et tapez « prestataire numérisation de documents ».

Des outils pour la création d’un espace de travail virtuel :

Zoom

Permet de garder le contact avec votre équipe et vos clients. Vous pouvez utiliser cette plateforme autant pour les visioconférences que pour les webinaires.

Dropbox / Google Drive

Pour le partage de documents et le travail collaboratif.

Slack / Trello

Pour la gestion de projets. Solution idéale pour le travail d’équipe : partage de fichiers, messagerie instantanée, vidéoconférence.

Evernote

Pour la prise de notes.

2 Relation client et digitalisation

Il existe bon nombre d’outils digitaux qui permettent de créer du lien avec les clients. Vous pouvez par exemple générer des devis en ligne via votre site WordPress, traiter et analyser les informations relatives à vos prospects via un CRM comme Zoho, communiquer en temps réel avec votre audience via des robots messenger comme celui de Facebook (Many Chat), envoyer des messages automatiques (appelé follow-up) à vos contacts via Mailchimp ou planifier vos rendez-vous avec Calendly.

Le digital fait toute la différence lorsqu’il est question d’engagement, de fidélisation et d’expérience client.

3 Digitalisation des entreprises

Qu’il s’agisse de consulter son compte, réserver un billet d’avion, se faire livrer un repas ou se faire couper les cheveux, les clients d’aujourd’hui veulent de la disponibilité 24h/24.

La nouvelle génération de consommateurs préfèrent interagir avec les entreprises via des sites Web ou des applications mobiles que passer du temps dans une banque, se rendre dans une agence de voyage, se déplacer dans un restaurant ou aller au salon et attendre son tour.

Là où une présence en ligne se distingue significativement d’une présence physique c’est au niveau de la praticité. Avoir un site Web bien pensé permet à vos clients de se renseigner et même se payer vos services pendant vos vacances.

Internet fait désormais partie du processus d’achat de toute entreprise. Aujourd’hui, 88% des Français utilisent internet pour collecter des informations sur une marque (ou une entreprise) avant de s’engager. Cette nouvelle habitude de consommation concerne aussi bien les entreprises B2B que B2C.

En ce qui concerne le B2B, le client va prendre en compte tous les éléments d’une offre et les comparer afin de choisir la plus avantageuse pour son activité.

4 Marketing digital

Toute structure peut tirer avantage du digital pour construire son image de marque, accroître sa notoriété, augmenter sa visibilité ou développer ses ventes.

Faire du marketing digital signifie passer d’un marketing traditionnel (unidirectionnel) à un marketing plus intelligent, plus précis et axé sur le contenu de valeur.

Pour se faire une place dans le digital de nos jours, il est essentiel qu’une entreprise investisse dans (1) la création de contenu via un blog et sur les réseaux sociaux (2) le référencement naturel (3) la publicité en ligne.

Besoin de développer votre clientèle ?

Nous vous aidons à améliorer votre visibilité et à augmenter vos ventes sans que vous n'ayez à vous soucier du marketing.

Conclusion

Comment pourrait fonctionner votre entreprise avec une approche digitale optimale  ?

Il est important de noter que la première étape de la digitalisation de l’entreprise n’est pas liée à un changement d’infrastructure, mais plutôt à un changement de perspective. Il vous faut par exemple réfléchir à ce que l’automatisation du marketing pourrait apporter à votre entreprise. Le temps que ça vous ferait gagner, les tracasseries que vous pourriez éviter, etc.

La digitalisation reste fondamentale pour l’optimisation du processus métier. Elle permet aux entreprises d’éviter les activités chronophages, même dans des environnements industriels (réduisant ainsi les coûts et les erreurs).

Marius-sig

Auteur : Marius Melagne