Pourquoi devez-vous bannir le boost Facebook ?


4 mn de lecture

Temps de lecture : 4 minutes

La fonction boost de Facebook fait clairement perdre de l’argent. Elle n’est pas du tout adaptée aux entreprises.

Lorsque vous cliquez sur le bouton « Boostez la publication », Facebook créé pour vous une campagne publicitaire avec un objectif d’interaction. Si vous n’êtes pas aguerri au marketing digital, l’interaction (ou plutôt l’engagement) c’est le nombre de personnes qui interagissent avec un compte, une marque ou un message. Pour faire simple, Facebook vous aide à avoir plus de « J’aime, de commentaires et de partages » (plus d’informations ici sur les indicateurs de performance à suivre sur les réseaux sociaux).

Ce que beaucoup ne savent pas c’est qu’en boostant une publication, la plupart du temps ils ciblent les mauvaises personnes. C’est une première erreur.

Les nombreux administrateurs de pages Facebook qui utilisent le bouton « Boostez la publication » ne savent même pas quel est le coût réel de leur campagne commerciale. Deuxième erreur.

Lorsqu’une personne clique sur « Boostez la publication », elle augmente la portée de sa publication. Cela signifie qu’un nouveau public va découvrir son contenu. C’est excellent, mais obtenir une plus grande visibilité sans l’analyse des objectifs de conversion c’est littéralement jeter de l’argent par les fenêtres.

Vous pouvez avoir un taux de clics élevé et ne générer aucune vente, obtenir aucune réservation ou voire même aucun contact de client qualifié. Troisième erreur.

Voici malheureusement les limites du bouton « Boostez la publication ». Si vous souhaitez aller plus en profondeur, lisez ce qui suit.

Comment fonctionne le Boost Facebook ?

Lorsque vous boostez une publication sur Facebook, votre contenu apparaît sur le fil d’actualités des utilisateurs qui correspondent aux paramètres de ciblage que Facebook a défini à l’avance. Il s’agit généralement des gens qui aiment votre page (vos abonnés) et des amis de vos abonnés. Cela se résume à la famille et aux amis de vos fans; qu’ils aient 15 ans, 30 ans ou 70 ans. Ces prospects peuvent aussi bien résider dans votre zone de chalandise ou à des milliers de kilomètres.

Avec un peu de chance, ces personnes peuvent correspondre à votre cœur de cible, mais si ce n’est pas le cas, vous ratez le coche. Vous passez à côté de toute la puissance du système publicitaire de Facebook.

Avec le boost Facebook, vos critères de ciblage sont limités :

  • Limité au ciblage par centres d’intérêt (pas d’options démographiques ni comportementales en plus)
  • Limité au ciblage sur les fans et aux amis des fans
  • Limité à une zone géographique
  • Limité quant à la gestion quotidienne du budget
  • Limité quant au choix des emplacements (ordinateur de bureau, mobile, colonne de droite, Messenger et Instagram)
  • Limité dans l’utilisation des audiences personnalisées ou des fonctionnalités de suivi de conversion.

Ce que la plupart des gens ignorent, c’est que Facebook optimise toujours les campagnes de publicités en fonction des objectifs marketing.

Si vous choisissez un objectif de trafic, Facebook vous aidera à obtenir plus de visiteurs. S’il s’agit d’un objectif de conversion, Facebook fera l’analyse de tous ceux qui ont été convertis en amont afin de vous aider à augmenter vos ventes.

Si vous n’avez défini aucun objectif marketing, comme c’est bien souvent le cas avec la fonction « Boostez la publication », Facebook se chargera d’optimiser votre campagne pour un objectif « d’interaction » : le paramétrage par défaut. Souvenez-vous que sans options préétablies, Facebook optimisera toujours vos campagnes publicitaires pour de l’interaction.

Si votre objectif marketing est d’obtenir plus de likes et de commentaires, alors vous avez fait ce qu’il fallait. En revanche, si ce n’est pas le cas, il est temps de rectifier le tir.

Les nombreuses gérants de PME qui nous sollicitent se sentent abusées face à l’algorithme de Facebook. Nous avons rencontrés des clients qui pensaient que cliquer sur « Boostez la publication » avec un lien favoriserait des clics. Ce qui est complètement faux ! Comme nous l’avons mentionné plus haut, Facebook optimisera toujours l’interaction et non les clics si un objectif de trafic (ou de conversion) n’a pas été défini au préalable.

Comment pallier au Boost Facebook ?

La solution : le gestionnaire de publicités (Ads Manager).

Au premier abord, le gestionnaire de publicités Facebook semble être un outil complexe, je vous l’accorde. Mais si vous souhaitez  :

  • Distinguer les prospects selon le sexe ou l’âge
  • Toucher les abonnés de vos concurrents
  • Choisir l’emplacement de vos annonces
  • Inclure ou exclure des personnes de vos campagnes
  • Cibler les gens qui ont visité votre site Web
  • Cibler une clientèle selon des catégories démographiques
  • Cibler les utilisateurs Facebook selon leur comportement
  • Gérer plus efficacement vos dépenses…

Vous devez absolument apprendre à apprivoiser le gestionnaire de publicités Facebook.

Avec Facebook Ads Manager, vous pouvez facilement traquer les annonces qui ne fonctionnent pas et les optimiser. L’objectif d’une campagne commerciale va  bien au delà de la portée des publications.

Ads Manager vous permettra de maximiser vos bénéfices. S’il n’y a pas de retour sur investissement alors à quoi bon faire de la publicité ?

L’élément essentiel à considérer lorsqu’il est question de publicité c’est la rentabilité. Cependant, rentabilité ne veut pas toujours dire un retour immédiat sur vos dépenses publicitaires (ROAS). Pourquoi ? Parce que tous les prospects ne deviennent pas immédiatement des clients. Vous devez ainsi vous familiariser avec la notion de valeur client.

Foire aux questions sur la publicité Facebook

Nous recevons fréquemment des questions sur la publicité Facebook. En voici quelques-unes.

Puis-je modifier ma publicité une fois qu’elle a été publiée ?

Vous pouvez tout modifier : l’audience, la durée, le budget, le texte du post et même le placement Instagram après qu’une publicité ait été validée.

La publicité Facebook fonctionne-t-elle pour le B2B?

Absolument !

Facebook est une plateforme qui compte environ 2,5 milliards d’utilisateurs. A partir d’un fichier client Excel (par exemple les abonnés de votre newsletter) ou du pixel (les personnes qui ont visité votre site Web), Facebook peut créer une audience similaire afin de vous aider à toucher vos clients potentiels.

Vais-je payer le budget total si j’arrête plus tôt ma publicité ?

Pas du tout ! Vous payez uniquement ce que vous avez dépensé. Si vous laissez la campagne suivre son cours, vous aurez à régler la totalité.

Mon annonce contient trop de textes

Trop de texte dans une annonce risque d’affecter la diffusion de votre publicité. Depuis 2018, Facebook limite la portée des publicités si elles contiennent plus de  20% de textes. Vous pouvez vérifier la proportion de texte avec le Text Overlay de Facebook.

Comment arrêter le placement de l’annonce sur Instagram ?

Si l’annonce est déjà diffusée, vous pouvez utiliser Ads Manager pour modifier les paramètres. Vous pouvez cocher ou décocher Messenger, Instagram, etc.

Ce que notre équipe peut vous apporter

1. Conception et gestion des publicités

(1) Nous définissons ensemble l’avatar du client idéal (2) Nous concevons et diffusons vos annonces publicitaires. (3) Nous gérons vos publicités.

2. Optimisation du tunnel de vente

Nous apporterons notre expertise en améliorant vos taux de clics, taux de conversion et pages de vente.

3. ROI et ROAS

Nous travaillons à l’amélioration de votre retour sur investissement ainsi que la rentabilité des dépenses publicitaire.

Marius-sig

Auteur : Marius Melagne